Romain Charousset

Deux ans de prépa cinéma à Nîmes puis une année de L3 en cinéma à Montpellier

– Cinéma première année
 
– Photographie documentaire et fiction (comme des photogrammes de cinéma)

– La série que j’ai choisie de vous montrer ici se nomme Liminarité, j’y représente des espaces dépeuplés et sans utilité mais pas abandonnés. L’empilement urbain des pôles d’activité amène à des espace “morts”, des endroits ou il ne pourra plus jamais rien arriver. Je ne saurais comment l’expliquer, mais ce genre de lieu me fascine et m’apaise. Avec ce travail je n’ai pas pour objectif de dénoncer quoi que ce soit, mes photos ne sont pas là pour porter un jugement sur certaines aberrations de notre société, mais pour révéler aux gens ce qui se cache sous leurs pieds.
Les images de cette série en cours de travail ont été réalisées aux alentours du Polygone à Montpellier. J’aimerais pousser la démarche encore plus loin en réalisant des plans détaillés des différents étages qui se mêleraient aux photographies. Mon objectif est d’aboutir à une topographie détaillée de ce lieu. 
Argentique (Ektar 100 essentiellement) moyen-format 6×6.