Agathe Calmanovic-Plescoff

  • –  Année préparatoire option art, Atelier de Sèvres, Paris

  • –  BTS Photographie, Lycée Auguste Renoir, Paris

  • –  Photo 3 à l’ENS LL

  • –  L’archive et les photographies anciennes sont pour moi une source intarissable de moyens pour dialoguer avec le passé et interroger le présent. Je m’intéresse tout particulièrement à la

    relation intime et le lien, presque spirituel, que l’on a avec la photographie, dans sa matérialité.

 Salomon

« Lettre de ton arrière-grand-père à ses parents, la veille d’être fusillé par les nazis. Il était juif, il avait 26 ans. »

Agathe Calmanovic-Plescoff 2021

Ce travail d’édition est un hommage à mon arrière-grand-père, Salomon Calmanovic, fusillé pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est aussi une tentative de reconnexion entre lui et mon grand-père, qui est né seulement quelques mois après sa mort.

C’est aussi un objet de transmission et de restitution du travail personnel que j’ai dû réaliser afin de construire un récit familial lorsqu’il ne reste que des photographies et des archives témoignant de l’existence de mon arrière-grand-père.

J’ai pensé cette édition comme un objet ayant différents niveaux de lecture. Nous pouvons le lire comme un livre traditionnel. D’un côté, l’histoire de Salomon, retracé avec des archives officielles, et de l’autre côté, la vie de sa femme et de son fils au sortir de la guerre, composée de photographies intimes. Enfin, le livre peut se lire déplié, débout. Il permet, sous cette forme, de voir l’intégralité des histoires comme une frise, mais surtout, de mettre en relation, grâce aux jeux de transparences, les deux récits, afin de les faire dialoguer entre eux.