Charlotte Heulland

Bac ES
Prépa photo/cinéma à Nîmes
Master Photo (1ère année)

En m’inscrivant dans une esthétique et une recherche « documentaire », je m’attache à interroger la tension entre urbanisme et individus, afin de questionner ce que donnent à voir nos espaces de vie et d’habitation, mais aussi ce qui nous est rendu invisible.

Série : “Isolement vertical”

Par la découpe et la frontalité, le graphisme et la géométrie, cette série vient révéler l’enfermement des architectures urbaines, ainsi que la stratification indifférenciée de ces espaces où se côtoient des éléments que tout oppose. Si je souhaite mettre en avant le rapport de l’humain à son environnement, j’ai focalisé mon attention dans des lieux où les personnes sont rassemblées mais tout de même isolées ; c’est ce qui m’amène à m’interroger sur la manière dont l’individu s’inscrit dans ces lieux, comment il en retrouve l’usage et quelle place il retrouve au sein d’un collectif.